investissements inégalitaires des entreprises selon le prisme des stéréotypes de genres
Articles / Blog

Investissements inégalitaires et stéréotypes de genres

Avez-vous déjà entendue l’expression « stéréotypes de genres?

Un stéréotype, c’est un ensemble de croyances relatives aux caractéristiques d’un groupe.
Exemples: Les femmes sont plus empathiques que les hommes.
Elles sont surtout mieux éduquées à ça que les jeunes garçons!

Ces stéréotypes sont partout, nous les avons intégrés, ils nous sont imposés (les fameuses normes sociales qui imposent aux femmes de se maquiller et de s’épiler par exemple) et nous passons notre temps à lutter contre… Enfin, surtout les minorités de genres! Minorités qui ne sont pas forcément si minoritaires d’ailleurs: Les femmes représentent 52% de la population mondiale…

Les stéréotypes de genres influencent notre monde, notre façon de le concevoir et de le vivre, y compris dans la vente, les réseaux professionnel et dans le monde entrepreneurial.

on financera moins facilement une entreprise créée par une femme… et si on la finance, on lui donnera moins de sous…

En 2020, aux Etats Unis, les entreprises créées par des femmes représentaient 6,6% des entreprises recevant des investissements et 2,2% des montants investis.
En France, en 2019, les femmes ont levées 4,8% du montant total investit dans les entreprises françaises…
Pourtant, les femmes représentent 36% des entrepreneur.e.s en France! Et il a été prouvé que des entreprises créées ou cocréées par des femmes sont de meilleurs investissements financiers!
cf : la Newsletter Les Glorieuses du 10 février2021

Alors, on le sait, la richesse est essentiellement masculine dans notre monde.

Et de par les « biais d’affinités« , les hommes investissent plus facilement auprès de leurs homologues…

Et pourtant, vous savez quoi? Cet état de fait a plus tendance à me stimuler qu’à me démoraliser. Les temps changent. Pas assez vite parfois à mon goût. Mais c’est indéniable. De plus en plus de femmes osent se lancer, osent créer des projets différents, des dynamiques qui leurs ressemblent.

Les jeunes générations ont faim d’un monde plus égalitaire, moins binaire. Les métiers de demains n’existent pas encore. Il y a tout a inventer et tout a rééquilibrer.

Récemment, le collectif Sorosistas a lancé un concours d’écriture ou les Femmes imagine Demain.
On ne peut pas changer ou créer ce qu’on ne conceptualise pas ou ce qu’on imagine pas. Aujourd’hui, les stéréotypes de genres ont leurs théories, leurs cursus universitaires.

Les inégalités salariales ne sont plus les seules à être dénoncées, elles sont désormais rejointes par les inégalités de richesses.

Le monde économique et entrepreneurial évolue.
J’espère juste qu’on saura le faire évoluer dans le bon sens!

Auteur

femmesdevaleurvaleursdefemmes@gmail.com
Fondatrice de FVVF Coordinatrice du réseau Femmes des Territoires en Béarn des Gaves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.