Interview de Mathilde Damoisel par Mathilde Morières
A la découverte des Territoires Ruraux / Blog / Evènements culturels / Les Actions FVVF / Portraits de Femmes

Interview de Mathilde Damoisel

Le 10 Mars 2021, dans le cadre de la semaine événementielle « Place à l’entrepreneuriat féminin » codéveloppé avec La Station à l’occasion du 8 Mars, nous avions organisé un ciné-débat et nous avions alors eu la chance de pouvoir faire une interview de Mathilde Damoisel, en direct de Paris.


Alors, évidement, un ciné-débat en temps de pandémie, c’est pas simple!

Pas de projection au cinéma possible! Nous avons donc mis à disposition le documentaire « La grande Histoire des Féministes » à disposition ici même sur le site. Ils sont d’ailleurs toujours visible avec l’aimable autorisation de la réalisatrice.

Mais ce qui nous avait chagriné Mathilde Morières et moi-même, c’est que les conditions n’étaient pas réunie pour que nous puissions rassembler suffisament de monde autour de cet évènement alors même que la Culture est tellement menacée actuellement, principalement en milieu rural!
Alors qu’à cela ne tienne! Nous avons transformé la salle de réunion de La Station en studio TV, organisé une captation Son et Image et nous avons tout enregistré! Nous avons alors réuni près de 2h d’images et de son de cet entretien!

Mathilde Morières a fait un travail fou en quelques jours (avec un bébé de quelques mois à charge, je tiens à le préciser!!! Bravo à elle!) pour nous proposer un montage de 48 minutes, qui illustre cet échange si passionnant!

Je vous propose donc de visionner l’interview de Mathilde Damoisel ici même:

Si vous souhaitez regardez le documentaire:

Partie 1 : Les Pionnières

Partie 2 : Ne me libère pas, je m’en charge.

Ce documentaire nous invite a repenser l’absence des femmes dans l’Histoire avec un grand H, elle nous invite également a nous rendre compte que quelques femmes ont su faire la différence dans notre quotidien de femmes du XXIème siècle…

Pour reprendre la métaphore que j’ai utilisé en atelier, quand ma grand-mère est née, elle n’avait ni le droit de vote, ni le droit de travailler sans l’autorisation de son père ou de son mari et quand elle avait un salaire, c’est son mari qui le touchait, sans parler de contraception…
Quand ma mère est née, le droit de vote pour les femmes venait de passer dans la loi, mais elle a du demander l’autorisation de faire des études à son père. Elle a touché de justesse son premier salaire sur son propre compte en banque… La contraception est arrivée juste à temps pour elle.
Quand je suis née, le droit de vote des femmes était acquis, je n’ai du demandé à personne de faire des études ou de travailler, mes parents m’avaient ouvert un compte en banque à mon nom à ma naissance, j’ai pu prendre la pillule sans soucis quand je l’ai décidé et si j’avais eu besoin, j’aurais pu recourir à l’avortement.

En un siècle, les conditions de vie des femmes ont plus évoluées qu’en un millénaire! Ne l’oublions pas… Pour autant, il reste encore énormément de combats à mener pour arriver, si ce n’est à l’égalité, au moins au respect!
C’est tout cela que nous rappelle l’interview de

Mathilde Damoisel!

Merci à ce duo de Mathilde pour ce moment si passionnant. Hâte de pouvoir remettre ça, en live, au cinéma, toutes ensembles!

Auteur

femmesdevaleurvaleursdefemmes@gmail.com
Fondatrice de FVVF Coordinatrice du réseau Femmes des Territoires en Béarn des Gaves

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *